Les étapes clés de la transplantation réussie de la pelouse Mixto®

Idverde, leader de l’aménagement paysager et de la maintenance de sites naturels, urbains et sportifs, est la première entreprise à réaliser un transfert de pelouse stade/stade en Europe.

Revenons en photos sur les étapes clés de ce chantier qui aura duré 6 semaines, monopolisé 28 techniciens et 24 camions frigorifiques pour rejoindre Nice au Mans.

1 / Pour cette première en Europe, le gazon hybride du stade d’Allianz Riviera de Nice a été transplanté au stade du Mans MMArena. Le chantier a débuté au stade du Mans pour préparer sa surface avant d’accueillir la nouvelle pelouse composée de gazon et de fibres synthétiques.

 

2 / Sur toute la surface du stade du Mans, soit 8 000 m2, la pelouse et le substrat sont retirés. Au total, ce sont 3 000 tonnes de matériaux qui sont évacués en une semaine seulement.

 

3 / Une fois la pelouse et le substrat évacués au stade MMArena, la surface est lissée pour accueillir la nouvelle pelouse hybride Mixto®.

 

4 / Pour préparer le terrain, le nouveau substrat de la pelouse Mixto® est appliqué. Du sable pur est apporté 2 407 tonnes exactement. Ces montagnes de sable ont ensuite été nivelées sur 8 cm en couche basse avec une pente de 0,5 ° créée au laser.

 

5 / Toujours pour préparer la transplantation du gazon hybride, le sable pur est enrichi avec des nutriments organiques. Un mixte qui est une fois de plus nivelé en couche haute sur 12 cm.

 

6 / A 1 000 km du Mans, en Provence-Alpes-Côte-D’azur, à Nice, la pelouse hybride du stade de l’Allianz Riviera est précieusement récoltée. Ce sont 11 techniciens qui durant 3 jours vont orchestrer sa récolte en rouleaux pour faciliter le transport du gazon. Au total, 768 rouleaux de gazon hybride ont été embarqués dans 24 camions frigorifiques. Direction Le Mans, où ils arriveront 24 heures plus tard.

 

7 / Arrivée au stade du Mans MMArena, la pelouse est plaquée. 13 techniciens durant 5 jours vont aplatir et placer un à un les rouleaux. S’ensuit une phase de finition. Le gazon hybride est regarni, sablé et tondu durant trois semaines.

Au total 57, 8 millions de fibres synthétiques composent cette pelouse… ce qui représente seulement 5 % de sa composition… les 95% restant étant naturelle. Et pour une transplantation d’une telle envergure, première en Europe, Idverde la réalise avec succès !

Pour voir l’opération en Timelapse cliquez ici

 

 

 

 

Partager sur :
Publié le 06/08/2018

Liste des articles suggérés :